top of page

Meeting de la mi-saison à Nîmes

Dernière mise à jour : 4 oct. 2023



C’est à Nîmes-Lédenon que 13 pilotes du Trophée Saloon Cars se sont retrouvés avant de préparer la trêve estivale.


Dès les essais chronos, Grégory Yvetot donne le ton en prenant la pôle et la première place des Nineties sur sa Porsche 964 LMS devant un surprenant Vincent Delarche et sa Caterham Super Seven 2000cc, deuxième des Nineties. Le troisième de cette catégorie est Éric Empois et sa BMW E21.

Le premier des Seventies-Eighties n’est autre que Fabrice Lefebvre et son Audi Quattro, également second du classement général devant Jocelyn et Arthur Pirio sur leur Jidé Gordini. Gérard Verney avec sa Super 5 GT Turbo Maxi termine le podium des Seventies-Eighties.

Le podium des 2 litres est remporté par Vincent Delarche et sa Caterham Super Seven, devant Pierrick Vulin et sa Caterham HPC et Laurent Trichet et sa Lotus S1.


Pour la première course, la victoire revient, sans surprise, à la Porsche 964 LMS de Grégory Yvetot, trois secondes devant Vincent Delarche et sa Caterham, très à l’aise, sur le circuit de Lédenon. Tous les deux sont en catégorie Nineties. Le troisième des années 90 est Éric Empois et sa BMW E21. Le premier des années 70-80 et troisième au classement général est Fabrice Lefebvre et son Audi Quattro. Il précède Arthur Pirio et sa Jidé Gordini, vient ensuite Gérard Verney et sa Super 5 GT Turbo Maxi.

En catégorie 2 litres, la victoire revient à Vincent Delarche et sa Caterham Super Seven devant Thierry Lortal sur sa Lotus S1. Patrice Faurie finit troisième sur sa Caterham Seven.


La deuxième course fût le théâtre de rebondissements. Dès le départ, suite à un surrégime, Grégory Yvetot, parti en pôle position, est victime du mode dégradé sur le moteur de sa Porsche 964 LMS. Le temps de réinitialiser l’ensemble, il se retrouve dernier. Il entame alors une remontée qui le conduit à la troisième place juste derrière l’Audi de Fabrice Lefebvre. Un incendie se déclare à l’arrière de sa Porsche suite à une fuite d’huile sur un goujon de culasse. Le feu est vite neutralisé, mais hélas pour lui c’est l’abandon. Cela fait l’affaire de Vincent Delarche qui n’en demandait pas tant pour remporter une magnifique victoire avec sa Caterham Super Seven. Il précède Fabrice Lefebvre et son Audi Quattro premier des années 70-80 qui, lui, devance Éric Empois et sa BMW deuxième des années 90. Patrice Faurie est troisième des années 90. Le deuxième des années 70-80 est Jocelyn Pirio devant Gérard Verney et sa Super 5 GT Turbo Maxi.

En catégorie 2 litres, la palme revient à Vincent Delarche et sa Caterham Super Seven qui coiffe Patrice Faurie et sa Caterham Seven et Laurent Trichet et sa Lotus S1.


Après une joyeuse remise des coupes, tous les pilotes se sont donnés rendez-vous à Magny Cours pour la reprise après une trêve estivale bien méritée tant pour les pilotes que pour leurs bolides.




166 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page