Superbe meeting en Auvergne

Dernière mise à jour : oct. 3

Charade et son mythique circuit accueille l’avant dernière manche de notre trophée.



Dès les essais chronos, le ton est donné. Meilleur temps absolu et premier des Nineties, Julien Grenet sur sa Dodge Viper devance Alain Derognat, premier des Eighties sur sa BMW 323 I. Le deuxième des années 90 est Michaël Desmaële sur sa Porsche 996 Cup, précédant Christian Danne sur BMW GTR. Le second des années 80 est Fabrice Lefèbvre avec son Audi Quattro devant l’équipage Drouilleau père et fils sur BMW 318 IS. Pour les Sixties-Seventies, il faut aller chercher du côté de Nicolas Grué et sa Chevrolet Monza pour trouver le vainqueur. Il précède l’autre Chevrolet, la Camaro de Pascal Fachinetti qui termine devant l’Alpine A 110 1860 de Jean-Marc Breugnot .


La première course, confirme les essais. La Dodge Viper de Julien Grenet l’emporte au scratch ainsi que la première place de Nineties devant Alain Derognat et sa BMW 323 I premier des Eighties. Le second des Nineties est Mickaël Desmaële avec sa Porsche 996 Cup devant la Porsche 996 de Didier Samson. Le second des Eighties est l’Audi Quattro de Fabrice Lefèbvre, devant la Super 5 GT Turbo Maxi de Gérard Verney. La Catégorie Sixties-Seventies est remportée par Nicolas Grué sur sa Chevrolet Monza devant Jean-Marc Breugnot sur son Alpine A 110 1860 vient ensuite Pascal Fachinetti et sa Chevrolet Camaro.


La deuxième course est somptueuse avec des batailles à tous les étages. La victoire revient, d’un souffle, à Julien Grenet sur sa Dodge Viper devant la BMW 323 I d’Alain Derognat. Ils sont tous deux premier, chacun dans sa catégorie à savoir les Nineties et Eighties. Le deuxième des Nineties est toujours Mickaël Desmaële avec sa Porsche 996 Cup précédant cette fois Christian Danne sur sa BMW GTR. Fabrice Lefèbvre sur son Audi Quattro termine deuxième des Eighties devant Gérard Verney et sa Super 5 GT Turbo Maxi. Le premier des Sixties-Seventies est Nicolas Grué coiffant Jean-Marc Breugnot sur son Alpine A 110 1860. Pascal Fachinetti a été contraint de déclarer forfait suite à une sortie de route lors des derniers tours de la course 1.


C’est avec plaisir, malgré l’heure tardive, que tout le monde s’est retrouvé pour la traditionnelle remise des prix, se promettant d’être à Lédenon pour la finale.

146 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout