Le Saloon Car sur le toboggan de Nîmes Lédenon

Dernière mise à jour : il y a 4 jours

Par une chaude matinée d’avril, 14 voitures se sont retrouvées pour le second meeting de la saison. Six pilotes étaient absents pour diverses raisons : défaut de pièces pour les uns, covid pour d’autres, voitures non terminées pour certains, voire accidentée la veille du départ pour notre malheureux Thomas. Le meeting fût cependant magnifique et a tenu toutes ses promesses.




Dès les essais qualificatifs, Michaël Desmaële sur sa Porsche 996 Cup s’emparait de la pôle position et de la tête des Nineties devant Julien Grenet sur sa Dodge Viper RT10, deuxième des Nineties qui devançait Christian Danne sur sa BMW M3 GTR.

Fabrice Lefèbvre sur Audi Quattro précédait, d’un souffle, Alain Derognat sur sa BMW 323 I pour la tête de la catégorie Eighties devant Guy Fastres auteur d’un superbe chrono avec sa BMW M3 2,3 l.

La catégorie Sixties-Seventies était remportée par Eric Empois sur sa BMW 3.5l devant Pascal Fachinetti sur Chevrolet Camaro et Jean-Marc Breugnot sur Alpine A 110 1860.


Pour la première épreuve, après une course animée, Julien Grenet et sa Dodge Viper retrouvaient le chemin de la victoire pour les années 90 devant Mickaël Desmaële et sa Porsche 996 Cup et Christian Danne avec sa BMW M3 GTR.

Les années 80 étaient remportées par Alain Derognat et sa BMW 323 I précédant Fabrice Lefèbvre et son Audi Quattro et Guy Fastres sur BMW M3.

La catégorie année 60-70 revenait à Eric Empois sur BMW 3,5l devant Pascal Fachinetti sur Chevrolet Camaro et Jean-Marc Breugnot sur Alpine A 110 1860.


Pour la deuxième course, on reprend les mêmes et on recommence. Années 90, premier, Julien Grenet sur Dodge Viper devant Mickaël Desmaële sur Porsche 996 Cup et Christian Danne avec sa BMW M3 GTR.

Les années 80 étaient à nouveau remportées par Alain Derognat et sa BMW 323 I précédant Fabrice Lefèbvre et son Audi Quattro.

Scénario identique pour les années 60-70 qui voyaient Eric Empois sur BMW 3,5l rafler la mise à Pascal Fachinetti sur sa Chevrolet Camaro et Jean-Marc Breugnot sur Alpine A 110 1860.


Le rire et la bonne humeur étaient de mise pour la distribution des coupes et la photo de groupe. Vivement Dijon, dans trois semaines, qu’on se retrouve.



122 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout